jeudi 29 avril 2010

Les béatitudes
‘Abdu’l-Bahá
Mai 1913

Heureux le charitable, car il héritera de la vie éternelle.
Heureux l’indulgent pour les fautes des autres car il jouira de la béatitude divine.
Heureux celui qui fréquente tout le monde dans une joie contagieuse, car il obéit aux ordres de Bahá’u’lláh.
Heureux celui qui aime tous les hommes car il suit les conseils de Bahá’u’lláh.
Heureux celui qui est est bon avec ses ennemis car il marche dans les pas du Christ.
Heureux qui proclame la doctrine de la fraternité spirituelle car il sera enfant de la lumière.
Heureux le tendre et compatissant car il ne jettera de pierre à personne.
Heureux celui qui ne dit de mal de personne car il accomplit le bon plaisir du Seigneur.
Heureux celui qui ne montre pas les péchés des autres car il sera élu au seuil du Tout-Puisant.
Heureux celui qui pardonne car il gagnera les faveurs spirituelles de Dieu
Heureux celui qui ne diffuse que les doux parfums des fleurs de l’amitié et de l’association car il obtiendra une part généreuse des libéralités du Miséricordieux.
Heureux celui qui enseigne l’union et la concorde car il brillera comme une étoile du ciel.
Heureux le miséricordieux qui pratiquent la coopération car il sera entouré des bénédictions célestes.
Heureux celui qui réconforte l’opprimé car il sera l’ami de Dieu.

Extrait d’une lettre de Mirza Ahmad Sohrab à Harriet Magee, publiée dans Star of the West (Chicago) vol. n° 19 p. 38-39.

samedi 17 avril 2010

‘Abdu'l-Bahá, sur l'amour


Sache, en toute certitude, que
l’amour est le secret de la sainte
révélation de Dieu, la manifestation
du Très-Miséricordieux, la
source des effusions spirituelles.
L’amour est la douce lumière cé-
leste, le souffle éternel du Saint-
Esprit qui vivifie l’âme humaine.
L’amour est la cause de la révélation
divine à l’homme, le lien
vital inhérent à la réalité des
choses, en harmonie avec la création
divine.
L’amour est le seul moyen de
procurer la félicité véritable, en ce
monde et dans l’autre.
L’amour est la lumière qui
nous guide à travers les ténèbres,
le lien vivant qui unit Dieu à
l’homme et fait progresser toute
âme illuminée.
L’amour est la très grande loi
qui régit ce puissant et céleste
cycle, l’unique pouvoir qui relie les
divers éléments de ce monde matériel,
la force magnétique suprême
qui dirige les mouvements
des sphères dans les célestes
royaumes.
L’amour révèle, avec une
puissance infaillible et illimitée, les
mystères latents de l’univers.
L’amour est l’esprit de vie
qui anime le corps embelli de l’humanité
; il est la cause de la civilisation
véritable en ce monde
mortel, et il dispense une gloire
impérissable sur tout peuple et
toute nation aux nobles idéaux.